Un - pensons. Du passé ne PAS faire table rase. Que ça ne nous empêche ni d'être simple, ni de réformer. Mais la poudre et la roue ont déjà suffisamment eu leurs lettres de noblesse, et les bonnes idées sont rarement complètement nouvelles. Bien que comme dirait la Contraposée, les vieilles idées peuvent évidemment être bonnes à jeter - mais notre considération leur est clairment dûe.

Deux - parlons. Et restons simples. Poussés par de grands horizons plein d'idéaux multicolores, bottom-up et top-down naviguent sur un bateau. Top-down, un peu parano, pousse bottom-up à l'eau (ça, l'eau...). Ce dernier, suffoquant, remonte vivement (bottom-up a une excellente détente sur les pattes arrière) et fait basculer le navire. Top-down, de part sa forte gravité, s'en vint alors couler au fond du verre (les rivières n'existaient pas encore à l'époque) et s'y noya pendant une à deux minutes au moins - pas mieux ni moins bien que dans une flaque. Aussi top-down et bottom-up se chamaillèrent dans l'eau qui refroidissait sous la lune et les étoiles, si bien que l'épuisement vînt à bout de leurs dernières volontés ; motivation éteinte et énergie dépensée, chacun rentra chez soi, bottom-up allongé au fond du verre avec tuba et périscope - lui permettant de respirer et d'espionner "les hautes sphères", top-down assis sur le rebord du verre, le regard vers le rien et le pied prêt pour toute extrusion de la surface. Et tous deux de conclure que "à deux, pourtant, c'est mieux!". Oui, mais à deux, on est deux, justement.

Trois - agissons. Maintenant armés de l'expérience des autres et de la nôtre, au boulot. Il était une fois quatre individus nommés Tout-le-monde, Quelqu'un, Chacun et Personne. Il y avait un important travail à faire et on a demandé à Tout-le-monde de le faire. Tout-le-monde était persuadé que Quelqu'un le ferait. Chacun pouvait l'avoir fait mais ce fut Personne qui le fit. Quelqu'un se fâcha car c'était le travail de Tout-le-monde ! Tout-le-monde pensa que Chacun pouvait le faire et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait. En fin de compte, Tout-le-monde fit des reproches à Chacun parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.

Les initiatives spontanées c'est bien et nécessaire. Mais pas suffisant. Désigner, déléguer et répartir, ça sert ; du moment que c'est compris. Responsabilisons(-nous) et dirigeons.